Gollamari - Bangladesh

Développer un nouveau modèle économique pour répondre aux enjeux sanitaires ruraux des populations les plus pauvres - Bangladesh

SOLIDARITÉS ET INCLUSION SOCIALE

ENJEUX

Le Bangladesh est un des pays les pauvres au monde et dont les ressources en eaux souterraines sont naturellement chargées en arsenic. Les populations locales développent des maladies liées à l’arsenic en buvant cette eau: cancers de la peau, intestins… 77 millions de de personnes seraient impactées par l’arsenic au Bangladesh.

SOLUTIONS

Veolia et la banque locale de microcrédit Grameen ont décidé de s’associer au travers d’une société Joint Venture : Grameen Veolia Water. Cette entreprise a pour but d’apporter une solution de production et distribution d’eau potable aux habitants d’une zone rurale pauvre très touchés par les enjeux d’arsenic (86% de puits contaminés). Pour y arriver, l’entreprise a développé quelques innovations :

  • Grameen Veolia s’est doté d’une équipe d’Auxiliaires formées par des anthropologues qui assurent l’information de la population locale et notre compréhension des évolutions nécessaires du service. 
  • Grameen Veolia a également mis en place un système de péréquation économique pour financer le développement rural, en produisant et distribuant des bonbonnes d’eau qui sont vendues aux populations les plus riches de la grande ville voisine.
Femmes de Dhaka - Bangladesh
Dhaka, borne fontaine

BÉNÉFICES

2EI pilote les développements de l’entreprise Grameen Veolia Water (stratégie, marketing, finance) et mesure l’impact généré par cette structure innovante avec la Chaire d’Innovation et Entreprenariat Sociale de l’ESSEC. A ce jour 7 500 personnes ont accés à une potable et évitent la contamination à l’arsenic. L’objectif du projet est d’avoir un système réplicable pour démultiplier l’impact.